Actus

18/08/2012

Retour sur la toile

posté à 05h40

Retour sur la toile…

Dieu, qu’il m’en a fallu du temps pour revenir sur OLT et pourtant ce n’est pas la faute de Thierry Sourbier qui a fait un travail remarquable.
J’ai traîné à revenir m’afficher sur le net. Pour être honnête, c’est plus difficile à faire lorsque les résultats escomptés ne sont pas à la hauteur des espérances, mais je me dois en tant qu’athlète de haut niveau de communiquer.
Je vais tenter de revenir brièvement sur cette saison 2012 qui touche à sa fin pour le circuit IRONMAN WTC.
Expatrié en Australie dès le mois de novembre, et aidé par les conseils d’un entraîneur reconnu et admiré pour son professionnalisme en la personne de Nicolas Hémet, tout avait pourtant bien commencé.
J’ai débuté ma course aux points pour le KPR par l’ironman de Busselton, un ironman que j’affectionne tout particulièrement car j’y ai débuté ma carrière. Par ailleurs, ce dernier obtient année après année ses lettres de noblesse grâce à un travail de passionnés derrière leur chef de file, Shane Smith.
J’y fini 8e après avoir été à la lutte pour le podium vers le 25e km avant de craquer sur la fin du marathon. Malgré cette place anecdotique, je suis satisfait de ma prestation pour une course de rentrée.
S’ensuit la première préparation sous les ordres de Nicolas Hémet. J’ai fais le job (entraînement, repos, dodo…). 146h en janvier et des jambes de feu.
Malheureusement, je contracte une hépatite A à cause d’une contamination alimentaire à la fin du mois de février. Plus rien ne sera comme avant au niveau de l’entraînement (diarrhée, mal de tête, fatigue aigüe). Je dormirais au paroxysme de l’hépatite jusqu’à 18h par jour…
Je m’aligne à l’ironman de Nouvelle-Zélande tant bien que mal réduit en format half à cause d’une tempête et à l’ironman de Melbourne que je termine dans un état difficilement descriptible (je suis allé au bout de moi-même !). Je crois finir 13e et 32e de mémoire.
De retour en France, nous tentons de poursuivre la quête de points mais il faut se rendre à l’évidence. Que ce soit à Lanzarote ou à Francfort, je n’ai pas la charge d’entraînement nécessaire pour y performer du fait que l’on jonglait avec cette maladie.
Je décide donc de tirer un trait sur la saison et de prendre du repos. J’ai pu apprécier et mesurer le talent de certains cyclistes pro du Tour de France à bord d’une voiture officielle (un big merci à Alain Kosny, commissaire international) et je suis allé jeter un œil sur les épreuves des JO (eau libre et marathon).
Maintenant que l’hépatite semble de l’histoire ancienne, je me tourne vers l’avenir. Je reviendrai en détail sur les contours de la future saison.

 


Autre news:
01/07/2015 : Triathlon de Nouâtre
18/06/2015 : Ironman Cairns: 4e
21/05/2015 : Changement de programme!
03/05/2015 : 70.3 Busselton
21/04/2015 : Triathlon de Mullaloo
09/04/2015 : Dépense énergétique sur un ironman! Quelques tips...
31/03/2015 : Flash&Life
25/03/2015 : Ironman Melbourne: Done!
21/03/2015 : Ironman Melbourne: J-1
20/03/2015 : Ironman Melbourne: J-2


» Consulter les archives

RSS