Actus

19/05/2014

GP D2 aux Sables d'Olonne

posté à 20h12

48h tout juste après mon atterrissage à CDG, j'étais sur la ligne de départ de la 1ère étape du championnat de France des clubs de Division 2 au coté de mon club, le Team Charentes triathlon.
Sans me chercher d'excuses bidons que je n'avais pas sur mon magnifique BMC TMR01 (récupéré la veille au magasin Roland Vélo de Chantonnay) -Choix aéro quand tu nous tient...-, je n'ai pas été au niveau des ambitions du club, à savoir la montée en 1ère division.
Et même si notre stratégie d'équipe était respectée jusqu'à T2, à savoir avoir 3 hommes dans le groupe de tête, et plus si affinité, je n'ai pas été en mesure de rentrer seul sur le groupe de tête, et je n'ai pas non plus pu tirer mon épingle du jeu en course à pied.
Or, tout était réuni pour faire une belle perf, un parcours natation idéal avec une longue course pour rejoindre l'Océan, du dolphin à faire, du courant et quelques vagues sur le retour, un vélo technique et varié, une course à pied plus trail que d'habitude...
Mais mon enthousiasme était d'ores et déjà moindre à la vue de la largeur des box. Sans vouloir prétendre nager comme les meilleurs (loin de là!!!), je me demande encore pourquoi sur une magnifique plage comme la côte sauvage des Sables, on ne réussi pas à faire des box où l'ensemble des athlètes d'un team est sur la même ligne de départ. Puis, un coup reçu dans mes lunettes dès le départ de la nat m'aura rappelé l'ambiance festive qu'il règne dans ces épreuves courtes et intenses.
Malgré mon retard à la sortie de l'eau, je fais l'effort pour rattraper un max de concurrents pour réintégrer le groupe de contre. Malgré mes tentatives d'échappée restées vaines et le non-respect du code de la route de certains concurrents au dernier rond-point, je réussi à rentrer en tête du second pack pour tenter d'aller grignoter des places.
Mais dès le début, c'est la panne sèche. Je n'ai jamais réellement été dans le rythme. Et même mon bike split ne me réconforte pas. Il va falloir récupérer pour aller chercher un podium dès le week-end prochain. Au passage, j'en profite pour féliciter Aurélien Lescure qui gagne l'étape. Il fait partie des athlètes qui à mon sens montre qui faut garder l'espoir malgré des périodes creuses.

 


Autre news:
01/07/2015 : Triathlon de Nouâtre
18/06/2015 : Ironman Cairns: 4e
21/05/2015 : Changement de programme!
03/05/2015 : 70.3 Busselton
21/04/2015 : Triathlon de Mullaloo
09/04/2015 : Dépense énergétique sur un ironman! Quelques tips...
31/03/2015 : Flash&Life
25/03/2015 : Ironman Melbourne: Done!
21/03/2015 : Ironman Melbourne: J-1
20/03/2015 : Ironman Melbourne: J-2


» Consulter les archives

RSS