Actus

01/07/2015

Triathlon de Nouâtre

posté à 05h04

Petit compte-rendu sur l'une des plus ancienne et belle course de notre calendrier hexagonale. Samedi dernier était le support de la 32e édition du triathlon de Nouâtre!
Et de part le dévouement de cette petite commune et celles associées, l'envie d'organiser une épreuve d'envergure dans le cadre d'une journée de fête du village donne un résultat qu'il faut expérimenter par soi-même. Les mots me manquent pour décrire ce qu'est le triathlon de Nouâtre. Entre passion et tradition, entre natation dans une Vienne dont le niveau est très souvent relativement bas et une motivation des bénévoles au plus haut, entre une gorgée de boisson isotonique et un bon verre de Chinon durant la remise des prix, il n'y a qu'un pas.
Personnellement, je crois que ce cru était ma 4e participation au triathlon de Nouâtre. j'y ai vu de grands champions y gagné (Stéph Poulat, Stéph Bignet, Toumy Degham, ...).
Cette année 2015, Nouâtre est mon unique épreuve en France. Placée entre 2 ironmans en l'espace de 3 semaines, j'espérais seulement tenter de débrider la machine avant l'ironman de Francfort ce dimanche...
La natation de 1900m dans le courant, même sans combinaison, n'aura pas fait d'écart rédhibitoire pour les favoris. Hormis Ivan Tutukin, invité de dernière minute (bien lui en a prit!), les Rochelais Rouvier et Renneteau sortent aux avants-postes suivis par Jarrige, Thibaud Pacôme, Dessenoix et Degham pour ne citer qu'eux. Naturellement, je sors quelque peu en retrait.
Un groupe se forme à l'avant composé de Tutukin, Jarrige, Degham, Rouvier et Pacôme. Je les rejoindrais au 25e km à vélo après avoir grimpé (tant bien que mal) les deux côtes du Lavoir avec sa portion de 25m à 18%. Avec mon Rotor 55 dents, il ne m'aurait pas fallu 100m...
Bref, malgré une tentative d'évasion... vouée à l'échec, on rentre groupé au parc. On s'élance groupé et cela se joua à la basket. A ce petit jeu, Tutukin (dont je me souviens les qualités pédestres lors de son court séjour au sein du Stade Poitevin Triathlon #l'époqueD2!) est le plus rapide et moi le moins.
Je n'arriverai pas à trouver un rythme satisfaisant pour un 10 bornes. C'est là où l'on comprend que la récup d'un ironman n'est pas si facile qu'on le croit...

Dans les faits notables (à mon yeux), j'ai eu le plaisir de revoir un grand Monsieur du triathlon français en la personne de Denis Pierrat. 21e du scratch après une petite décennie loin du triathlon mais pas de sa monture...
L'autre fait notable est la remise des prix et son traditionnel pèlerinage des triathlètes derrière les terrines de rillettes...
Et pour mon coup de coeur, c'est l'énorme performance de Cyril Viennot au championnat du Monde LD ITU. Cyril est un magnifique ambassadeur de la Team Kiwami.
Enfin, je voudrais revenir succinctement sur mon dernier post qui a provoqué à juste titre des réactions à la hauteur de mes propos. Autant, je peux comprendre que certains aient été choqué par mon projet de financement participatif et ma façon de le faire connaître (contact notamment des présidents de clubs pour sa diffusion), autant je ne comprends pas que l'on puisse le critiquer de manière publique. C'est insulter tous ceux qui y ont contribuer et que je n'ai pas forcer. J'ai d'ailleurs rencontré 2 kisssupporters le week-end dernier qui sont venus gentiment me souhaiter bon courage et je les en remercie. Merci à vous Fabrice et Charles.
Pour ce qui est de mes propos envers Rod spécifiquement, je tiens cependant à présenter (même si cela a été fait en MP) mes excuses les plus sincères. Mes mots étaient scandaleux et honteux. Ils ont dépassé de très loin ma pensée. Mais guidée par un esprit de revanche, j'ai totalement dérapé sur un sujet qui est sacré (le seul à mon avis dont on ne peut se moquer...). J'avais été touché comme tout le monde de cette tragédie. Mais je ne suis pas parfait et ma petite sensibilité de triathlète égocentré m'a joué des tours.
Merci enfin à Laurent Depeigne pour le crédit photo.

 


18/06/2015

Ironman Cairns: 4e

posté à 07h57

Du fait des acouphènes reçus ces derniers temps sur OLT par mes 3 supporters (BlueSeventy71, JM alias #leseigneursdesesdames et RDK alias #levraiProquisecroitbeau), je me suis permis de donner quelques libertés à ma "plume" de #blackswan from Swan River, Perth, WA.
Ne vous attendez pas non plus de ma part à faire dans le trash en critiquant les consanguins de mangeurs de frites ou les pilounistes de paysans en quête d'Amour est dans le Pré...

Donc, pour commencer, je voudrais les remercier très chaleureusement pour m'avoir aidé à mettre en lumière mon projet de financement participatif qui a récolté la somme nécessaire afin d'aller participer à l'ironman de Cairns dans le Nord Queensland (Nord Est de l'Australie). Les contreparties sont en route et comme j'ai réussi à faire du prize-money à Cairns, je peux me permettre un petit extra. Ma générosité n'a pas de limite... En lieu et place de mon t-shirt de supporter, j'adresserai un t-shirt du Stade Français à mes copains varois! Piloù... Piloù #danstoncul
Plus sérieusement, mille mercis à mes 43 kiss bankers sans oublier mes sponsors qui font que mon challenge est plus que jamais à porté de main.

Pour en revenir rapidement à la course, Cairns de part sa situation géographique (sous les tropiques!), propose ses courses 70.3 et ironman en hiver (et oui, chez nous c'est l'hiver, enfin il a fait 28°...).
Le Nord-Est de l'Australie est seulement connu du grand public français via ses médias incompétents par ses inondations et ses crocodiles.
Or, ce coin de paradis est, et je mâche mes mots, bordé par sa Daintree rainforest d'un côté et de la Great Barrier Reef de l'autre.
La natation se fait à Palm Cove sous la forme d'un M inversé avec une sortie à l'australienne.
Le vélo est constitué de 2 boucles en aller-retour allant de Port Douglas, le St-Tropez australien et se terminant à Cairns pour un marathon sur l'Esplanade et le Boardwalk.

La natation de 3900m se déroule mieux qu'à l'accoutumée. Je m'élance et j'évite la 1ère vague en plongeant par dessus, s'ensuit un coup de dolphin et mon start me permet d'accrocher les pieds d'un nageur sur l'entièreté du parcours. Je sors en 52'48'' soit 3' de mieux que mes précédents irons. Les efforts de ces derniers temps avec mon nouveau coach en la personne du médaillé d'or olympique aux JO de Moscou en 1980 (Neil Brooks, une légende). Ci-dessous le lien youtube de son 100m freestyle en 49''...
https://www.youtube.com/watch?v=o8sguWatsAU

J'enfourche mon BMC TM01 customisé pour l'occassion de mes roues FFWD (80mm à l'arrière et 5 bâtons à l'avant) prudemment après avoir détruit mon support bidon derrière ma selle (il faut que j'apprenne à lever la jambe plus haut!!! #RemiGaillard1'23''
https://www.youtube.com/watch?v=yfUflij74P4
1km plus loin, sur les ralentisseurs, mon support bidon entre mes extensions rend l'âme. Je garderais mon bidon entre mes 2 pectoraux de body-builders atteint de rhabdomyolyse durant le parcours.
Enfin, car jamais 2 sans 3, après 35kms, c'est mon "unique" shifters qui sort de son compartiment...
Malgré cela, je gère mon effort et je reviens sur 2 garçons. Je vérifie l'identité puis après 2/3 kms à leur tempo, je remets les gazs. C'est l'heure du demi-tour. Je compte les fuyards. Et 1, et 2, et 3, et 4, et 5-0 #victoiredesbleuescontrelemexique #letriathlonn'estpasmieuxquelefoot...
Je suis donc 5e à 4' du poduim, la place que j'espérais secrètement.
Rien de bien excitant durant les 60 kms suivants. Puis lors du retour vers Cairns, j'aperçois une tenue rouge qui ressemble à Cunnama. Je reviens à sa hauteur. Il semble cramé. Pas utile de flinguer...
5 bornes plus loin c'est Dylan Nc Neice (vainqueur de Challenge Wanaka, l'une des plus belles courses du monde!) que je distingue. Il semble diminué mais je préfère sprinter à son niveau pour éviter de le relancer.
Enfin, aux abords de Cairns, c'est la super-star Cameron Brown qui se profile à l'horizon. Je n'en crois pas mes yeux.
Je rentre donc à T2 en seconde position.

La course à pied est composée de 3 boucles avec un public comme je n'en ai jamais rencontré. Le front de mer est bordé de nombreux pubs où les gens sont amassés et font une stand-up ovation à chaque concurrent.
Je pars en me disant qu'il faut que je contienne le retour de McNeice.
Les 2 premières boucles de 14kms se passent relativement bien mais je sens que des ampoules se forment (Cf mon compte Facebook). Puis, c'est la panne sèche! #agonie!#j'aiheurtélemurdescons C'est pas juste... #imbécilesdesyndicatsdegauchosdeFrance.
Mc Neice me passe au 30e. Le garçon s'excuse au passage et m'encourage. Il m'attendra encore à l'arrivée pour me consoler. C'est assez rare pour être précisé.
Je fini tranquillement en marchant même sur les 5 derniers ravitaillements pour profiter de ma boisson préférée #Coca-Cola...

J'en fini 4e Pro (5e du général pour l'honnêteté...) en 8h42'05.

Au passage, c'est de mémoire la course la plus clean en terme de drafting à laquelle j'ai eu l'occasion de participer que ce soit chez les Pros et chose encore plus rare chez les AG...

Côté anecdotique et potins en tout genre, j'ai pu observer le Prince de Bahrein participer à son 1er triathlon Ironman. Du moins, je l'ai aperçu au sein de ses 5 gardes du corps spéacialement entraînés pour l'occasion
#c'estpasHollandouillequis'ycollerait #avecSlimfasttoutestpossible

Et mon coup de coeur sans conteste revient à Grant "Scooter" Patterson (en photo). Ce compétiteur atteint d'une maladie DTD affectant les tendons et os, a bouc lé son 70.3 en 8h. Un bel exemple de courage.

Bilan du KPR au 15 juin 2015= 92e avec 1570 points.
Prochaine sortie dans moins de 10 jours pour aller taquiner (de loin) un athlète tourangeau que j'apprécie mais aussi et surtout pour célébrer le buffet de rilette et de boudins noirs d'un des plus beau triathlon de France #Nouâtre, #j'aimeleporc, #bonappetitislamicstateencetteperiodederamadan, #JesuisCharlie.

En lien, le résumé de la course.

Facebook: simon.billeau3,
Twitter: SimBilleau
Instagram: SimBilleau

Sans rancune! #GérardDepardieu


 

https://www.youtube.com/watch?v=BzxHzyJKnvw


21/05/2015

Changement de programme!

posté à 02h48

A la veille de l'ironman de Lanzarote et à 2 semaines de l'ironman du Brésil, je suis toujours dans l'attente des fonds du projet de financement participatif. De plus, je galère à laisser derrière moins les derniers signes de la grippe. Je n'ai donc pas d'autres choix que d'annuler ma participation à ces 2 courses. Je me réoriente cependant sur l'ironman de Cairns prévu le 14 juin. Cette course située dans le Queensland est une solution de rechange idéale à de nombreux égards.
Le vol domestique est bien plus court qu'un vol long courrier, la différence horaire n'est que de 2 heures et les parcours devraient me convenir.
La natation dans les eaux du lagon de la plus grande barrière de corail au monde, la partie vélo composée de nombreux toboggans et la course à pied semi-urbaine sont des ingrédients qui me motivent chaque jour pour aller y décrocher une place honorable.
Mais je connais déjà la start list et je sais que la concurrence sera rude. L'objectif d'être finaliste (Top 8) serait un minimum mais dans le monde de l'ironman, l'humilité est une qualité qu'il ne faut pas perdre en chemin.
J'ai posé la problématique sur papier ou sur "mur" plutôt et je m'attache à y répondre à chaque entraînement. Résultat de l'examen le 14 juin prochain.

 


03/05/2015

70.3 Busselton

posté à 03h18

Hier avait lieu le 70.3 de Busselton. J'ai ai fini 12e en un temps honorable de 4h06 compte tenu de mon état grippal.
L'automne et ses désagréments sont bel et bien arrivés en Western Australia. 6° de température extérieure à 7h du matin et à peine 14° à la fin du vélo. La dernière fois que j'étais autant content de poser le vélo, c'était à Vendôme lors du déluge en 2007 (si ma mémoire ne me fait pas défaut). Mais je me devais de courir cet half à domicile car dans le ranking seront comptabilisé les 3 meilleurs ironmans et deux halfs ou inversement.
Je fais une course sans force, sans jus donc les temps détaillés dans les 3 disciplines sont à l'image de ma forme (28' en natation, 2h12 à vélo et 1h23 à pied.
Quoi qu'il en soit, cela a été un très bon enchaînement en vue des 2/3 ironmans à venir avant la fin du ranking.

En comme à chaque fois depuis le début de ma collecte, je me permets de remercier chaleureusement mes nouveaux supporters:
Geoff Large, William Boucard, Charles Mandelbli, Eric Bourson, Tony Jourdain, Marie Bach, Laurent Varet et Jon Kelly.
Il ne reste plus que quelques heures avant la fin de la collecte:

http://www.kisskissbankbank.com/le-projet-d-une-seconde-vie-se-relancer-pour-ne-rien-regretter-partageons-la-victoire

 

www.kisskissbankbank.com/le-projet-d-une-seconde-vie-se-relancer-pour-ne-rien-regretter-partageons-la-victoire


21/04/2015

Triathlon de Mullaloo

posté à 03h50

Suite à l'ironman de Melbourne, j'ai pu observer que le chemin pour marquer des points significatifs en vue de la qualification était encore long.
J'ai donc écourté la récupération et après 5 jours de repos actif, je me suis aligné sur un aquathlon puis j'ai enchaîné 3 grosses semaines comme je les aime en insistant sur l'intensité.
Et au terme de cette micro-préparation spécifique à l'half ironman de Busselton qui aura lieu le samedi 2 mai, j'ai participé à un triathlon CD au Nord de Perth. Cette course "locale" n'était pas d'un niveau très relevé mais je voulais malgré tout m'employer pour au moins travailler mes enchaînements. Ce fut chose faite avec une 1ère victoire depuis mon accident de janvier 2013.
Je suis satisfait de ma natation où je résiste quasiment au leader (un GA qui avait nager 22' à l'half de Mandurah en novembre quand moi j'avais barboté en 23'55''...).
J'ai enchaîné un vélo solide sur la Sunset Coast Tourist Drive jalonnée de toboggans vraiment rendu usant par le vent. Sans la fraîcheur suffisante, je n'ai pas affolé le chrono. Malgré tout, le local Matt Illingworth est une référence en Western Australia et je sais donc que mon travail de ces dernières semaines m'aidera à combler une partie de mon retard à Busselton.
Enfin, la course à pied en 36'24'' n'est pas assez rapide pour pouvoir espérer mieux qu'un top6 au vu de la start list (Bozzone, Van Berkel, Appleton, Cunnama, Kahlefeldt, ...).

Enfin, je profite une fois de plus de cette new pour remercier les nouveaux contributeurs à mon projet de financement participatif: Jean-Luc Dubost, Karen Heurtebise, Thierry Janvier, Eric et Guillaume Billeau...
Il ne reste plus que 13 jours donc si vous voulez soutenir notre projet, il vous suffit de suivre ce lien:

http://www.kisskissbankbank.com/le-projet-d-une-seconde-vie-se-relancer-pour-ne-rien-regretter-partageons-la-victoire?ref=category

 

www.kisskissbankbank.com/le-projet-d-une-seconde-vie-se-relancer-pour-ne-rien-regretter-partageons-la-victoire?ref=category




» Consulter les archives

RSS