Actus

07/08/2014

Triathlon de Chantonnay

posté à 01h53

Le 13 juillet dernier avait lieu la seconde édition de l'half ironman de Chantonnay.
C'était pour moi un dernier objectif sur l'ensemble des courses réalisées en France durant ces 9 semaines.
J'avais à coeur de bien faire pour faire le plein de confiance avant de me relancer sur ironman.
Par ailleurs, le club de triathlon de Chantonnay m'avait proposé de participer à 2 journées de partage et de convivialité en leur compagnie sur le site du triathlon.
Je n'ai pas été déçu car l'ambiance au sein de ce "petit" club en terme de licenciés mais "grand" club au sens de la générosité, me fait penser à ce que j'ai connu à mes débuts en triathlon où l'on papotait 30' avant la séance natation du soir, ou l'on mangeait du paté et buvait un coup de "capable".
Et qui dit convivialité ne dit pas amateurisme en terme de qualité d'organisation. Toutes celles et ceux qui ont eu le courage d'affronter les conditions météo de ce 13 juillet ont pu mesurer la rigueur et l'envie de bien accueillir de ces vendéens.
Pour en revenir à la course, la natation se déroule dans le Lac de Rochereau, un site magnifique. Le départ est donné les pieds dans l'eau. On tourne autour d'un rectangle en une seule boucle pour ressortir au même endroit.
Pour ma part, je me place à l'extrême droite (respirant plus souvent à gauche) pour visualiser les concurrents et tenter de suivre l'allure de Nicolas Onillon. Je réussi jusqu'à la 1ère bouée puis Nicolas continue d'accélérer et me fait sauter au train.
Je reste concentrer dans mon orientation puis un groupe de poursuivants me rejoins et me facilite la tâche. Je me cale dans les battements jusqu'à la sortie de l'eau.
Je limite la casse. On m'annonce 2'45 à la sortie de l'eau sur un trio dont Boris Dessenoix (2'52'' pour faire plaisir à la rigueur de certains... 2h45? Seulement?).
Et dès la sortie de l'eau, on grimpe un mur que l'on aura 3 fois à franchir durant la course à pied.
Je prends mon temps sur le début du vélo pour être sûr d'aborder la partie technique avec toute ma lucidité car la route est détrempée.
Je recolle sur le duo à la fin du 1er tour de 33kms puis continue mon effort. Je passe donc en tête à ce moment. Pas pour longtemps, un boulet de canon me dépose à l'entrée de Monsireigne. Il s'agit de Lilian Jegou, ancien Pro en cyclisme. Direct, j'ai pu mesurer l'écart de niveau entre nous deux. Et à ce moment, je reste malgré tout confiant en espérant que ce dernier baissera pavillon en course à pied. Je poursuis à mon allure jusqu'à T2. Malgré mes 38.5km/h de moyenne, j'attaque le semi à 3'30 de Lilian et avec 5' d'avance sur Thomas Renneteau. A ce moment, je sais que ça ne reviendra pas derrière donc je peux tenter le tout pour le tout. Je reprends du temps lors des 2 premiers tours pour revenir à 1'45 puis j'explose du fait d'avoir tenter de recoller.
J'en termine à la seconde place après 4h31' d'une très jolie épreuve.
La saison en France est finie. Place à celle de l'ironman...

 

triathlon-chantonnay.asso-web.com/actualite-97-chapeau-bas.html


Autre news:
01/07/2015 : Triathlon de Nouâtre
18/06/2015 : Ironman Cairns: 4e
21/05/2015 : Changement de programme!
03/05/2015 : 70.3 Busselton
21/04/2015 : Triathlon de Mullaloo
09/04/2015 : Dépense énergétique sur un ironman! Quelques tips...
31/03/2015 : Flash&Life
25/03/2015 : Ironman Melbourne: Done!
21/03/2015 : Ironman Melbourne: J-1
20/03/2015 : Ironman Melbourne: J-2


» Consulter les archives

RSS